samedi 17 mars 2012

René Guénon - 1924 - Orient et Occident

Pdf au format texte :


Errata de versions papier :
Les morceaux qui manquaient sont surlignés en vert, ceux qui étaient en trop en rouge.


Les erreurs de la version qui suit sont vraiment problématiques, comme pour l'Introduction générale : le texte a été modifié en partie entre 1924 et 1948, mais parmi les modifications constatées, certaines sont sans aucun doute des manquements de l'éditeur. Pour d'autres c'est moins sûr. Cet errata n'est donc pas garanti, il est seulement le produit d'une comparaison avec la version 1924, de laquelle nous avons réinséré les mots qui ne nous semblaient pas changer le sens. Ceci en attendant une aide extérieure, des documents qui doivent toujours exister, manuscrit, recommandations envoyées à l'éditeur, etc. (ceci dit sans trop d'espoir).



Véga 1948, 1976, 1983, Éditions de la Maisnie 1987, Véga 2006 (Trédaniel) - version actuellement en vente -

En premier lieu, les modifications de la version 1948 pour mettre à jour les dates :

Différences entre les versions 1924 et 1948 : Les morceaux enlevés de la versions 1924 sont en orange, et ceux ajoutés dans la version 1948 en jaune.
  • 1er passage :
Version Payot 1924 : p. 23, l. 18.
Version 1948 : p. 23, l. 4.

M. Jacques Bainville a fait remarquer que, « si le verbe civiliser se trouve déjà avec la signification que nous lui prêtons chez les bons auteurs du XVIIIe siècle, le substantif civilisation ne se rencontre que chez les économistes de l’époque qui a précédé immédiatement la Révolution. Littré cite un exemple pris chez Turgot. Littré, qui avait dépouillé toute notre littérature, n’a pas pu remonter plus loin. Ainsi le mot civilisation n’a pas plus d’un siècle et demi d’existence. Il n’a fini par entrer dans le dictionnaire de l’Académie qu’en 1835, il y a un peu moins de cent ans…

Cette modification n’a pas de sens, elle est bien sûr fausse pour 1948. En supposant que ce passage a bien été modifié pour tenir compte de la nouvelle date d’édition, la bonne version doit donc être :
Ainsi le mot civilisation n’a pas plus de deux siècles d’existence. Il n’a fini par entrer dans le dictionnaire de l’Académie qu’en 1835, il y a un peu moinsplus de cent ans…
  • 2e passage :
Version 1924 : p. 26, l. 24.
Version 1948 : p. 25, l. 33.

si l’on veut prendre les mêmes mots dans un sens absolu, ils ne correspondent plus à aucune réalité, et c’est justement alors qu’ils représentent ces idées nouvelles qui n’ont cours que depuis un siècle et demi à peinemoins de deux siècles, et dans le seul Occident.

Celle-ci a un sens cohérent, il faut juste corriger la forme :
qui n’ont cours que depuis moins de deux siècles





Suite de l'errata :

p. 38, l. 24 : tout cela leur paraît assurément beaucoup plus gênant qu’avantageux
p. 44, l. 8 : la définition cartésienne de l’intelligence ;: ce n’est pas la nature de celle-ci qui est mise en question, mais seulement sa suprématie
p. 45, note, l. 1 : The Miscarriage of Life in the West, par RP. Ramanathan
p. 51, l. 12 : l’intellectualisme véritable est au moins aussi éloignéeéloigné du rationalisme que peut l’être l’intuitionnisme contemporain, mais il l’est exactement en sens inverse
p. 66, l. 5 : il n’y a guères plus de deux ans que j’envoyai au R. P. Bouvet, Jésuite françaisfrançois célèbre
p. 66, note, l. 3 : c’est-à-dire des figures de six traits formésformées en combinant les huit « trigrammes » deux à deux
p.68, l. 5 : Ce sont bien ces sens, soigneusement conservés par la tradition (que les commentaires ne font que suivre fidèlement), qui constituent « la vraie explication »
p. 72, l. 4 : mais c’est aussi leur aboutissement le plus naturel, et, somme toute, le plus logique
p. 81, l. 26 : et c’est toujours le même monde qui est envisagé ici suivant une conception « organiciste ». ou « vitaliste »
p. 81, l. 31 : il est naturel que le sentiment prenne le pas sur la soi-disant intelligence, ; les intuitionnistes avec leur « torsion d’esprit »
p. 88, l. 28 : Il y a en effet ceci de curieux, que les conceptions morales, dans un milieu social donné, se ressemblent toutes extraordinairement
p. 103, l. 21 : Ceux mêmes d’entre les Orientaux qui passent pour être le plus fermés à tout ce qui est étranger, les Chinois, par exemple
p. 110, l. 33 : car il est bien difficile de savoir exactement à quoi s’en tenir là-dessus :; il est probable que la réalité est assez différente
p. 113, l. 10 : de comprendre pourquoi les Orientaux qui semblent lesle plus impatients de secouer le joug de l’Angleterre n’ont pas songé
p. 113, l. 18 : Aucun Oriental ayant eu l’occasion de voir les Allemands d’un peu près ne pense qu’il soit plus possible de s’entendre avec eux plus qu’avec les Anglais
p. 114, l. 5 : avec les moyens dont on dispose, si faibles soient-ils, ; et le premier de ces moyens
p. 116, l. 28 : tandis que., d’un autre côté, le retour à cette tradition
p. 127, l. 28 : Qu’on ne compte donc pas sur la propagande scientifique, non plus que sur aucune autre espèce de propagande
p. 132, l. 28 : si les Occidentaux se montraient plus attachés à leur religion qu’ils ne le sont d’ordinaire, ils seraient certainement beaucoup mieux considérés en Orient
p. 138, note, l. 1 : Dans un discours prononcé à la Chambre des Députésdéputés par M. Bracke
p. 139, l. 21 : Il y a un bon nombre d’Européens qui s’imaginent d’ailleurs que l’Inde est bouddhiste
p. 139, l. 31 : il est vrai que l’qu’on n’y trouve pas davantage d’« optimisme »
p. 141, l. 10 : l’orientalisme des Allemands, comme leur philosophie, est devenuedevenu un instrument au service de leur ambition nationale
p. 144, l. 31 : toutes les tentatives qui ont été faites jusqu’ici pour rapprocher l’Orient deet l’Occident
p. 145, l. 12 : car, s’il en est qui ont naturellement cette incapacité
p. 146, l. 2 : même si les conditions du monde occidental n’étaient pas telles qu’elles rendent inutile tout effort dansen ce sens
p. 147, l. 23 : Quand on abuse d’un mot à un tel point, c’est qu’on en a entièrement oublié la vraie signification
p. 149, l. 27 : mais on devait y arriver fatalement, étant donnédonnée l’absence de principes qui
p. 149, l. 31 : les résultats sont déjà assez apparents pour que quelques-uns commencent à s’en inquiéter et à pressentir la menace d’une dissolution finale
p. 157, l. 31 : s’il est vrai que l’Occident a eu aussi jadis, surtout au moyen âge
p. 166, l. 20 : ne pourraient être que concordants. De toute façontoutes façons, du reste
p. 167, l. 16 : et dont les conséquences, sans être susceptibles d’une application immédiate
p. 178, l. 3 : comme nous l’avons dit audès le début, nous ne voulons pas non plus dissimuler les difficultés
p. 179, l. 19 : il ne pourraitpourra faire autrement que de le laisser abandonné à lui-même
p. 179, l. 22 : le moindre point d’appui ? De toute façontoutes façons, nous le redisons encore
p. 184, l. 2 : elles peuvent en effet, si elles sont présentées à propos et sous une forme appropriée
p. 187, l. 16 : et la considération de ce but peut fournir., à ceux
p. 187, l. 31 : suffisamment pour justifier., aux yeux de ceux qui comprennent ces choses
p. 187, l. 34 : à toute notre pensée (et il ne le peut pas.,
p. 205, l. 6 : il y en aura probablement de toute façontoutes façons, mais, lorsqu’on peut les prévoir
p. 221, l. 5 : et, si nous arrivons à leur épargner ainsi quelques erreurs, nous en serionsserons fort heureux
p. 224, l. 18 : il n’y a pas de raisonraisons, en somme
p. 225, l. 30 : nous l’avons fait à un moment où nos idées étaient déjà complètement et définitivement fixées sur tout l’essentiel 

12 commentaires:

  1. Bonjour,

    Merci pour votre travail. J'ai relevé quelques fautes de frappe dans cet ouvrage et dans d'autres également. Êtes-vous intéressé par un retour et si oui sous quelle forme?

    RépondreSupprimer
  2. Bonjour,

    Merci à vous. Oui ça m'intéresse beaucoup. Vous pouvez envoyer les fautes que vous avez vues dans des commentaires comme nous faisons actuellement, ou si vous préférez les emails vous pouvez m'envoyer votre adresse, je ne la publierai pas et je vous contacterai. La solution que vous préférez.

    RépondreSupprimer
  3. Très bien, alors voici les fautes que j'ai relevé pour cet ouvrage :
    Partie 1, chapitre 2, p33, milieu de page : "une indéfinie d'autres"
    Partie 2, Chapitre 1, p66, 2/3 de page : "d égarer les Occidentaux"
    Partie 2, chapitre 3, p94, milieu de page : "Enfin, si celte"

    Je posterai les éventuelles autres fautes que je relèverai aux pages correspondant aux ouvrages concernés. Pour information, j'ai lu la plupart des pdfs de la section "Livres" et je n'ai vu que très peu d'erreurs, mis à part peut-être pour "Autorité spirituelle et pouvoir temporel", où je me souviens en avoir vu quelques unes, notamment au début du livre. Je n'ai malheureusement pas eu la présence d'esprit de les noter alors, mis à part pour le présent ouvrage et pour "L'ésotérisme de Dante", que je vais poster dès maintenant.

    RépondreSupprimer
  4. Merci beaucoup. C'est corrigé.

    RépondreSupprimer
  5. Merci de partager ce livre, j'ai la version papier des éditions Véga entre les mains, et outre les erreurs que vous signalaient, il faut aussi dire que l'impression n'est vraiment pas bonne. On dirait une mauvaise photocopie, certains passages sont à moité effacés.

    RépondreSupprimer
  6. Merci à vous, oui c'est assez regrettable, surtout pour ce genre de livre qu'on est censé être amené à relire plusieurs fois.

    RépondreSupprimer
  7. Bonjour,
    j'ai trouvé une coquille dans la version papier:
    p.116 bas de page ",tandis que." le point
    Dans la version pdf (p.57, bas de page) elle est corrigée.

    T.d.

    RépondreSupprimer
  8. Bonjour,

    merci bien, c'est ajouté à l'errata.

    RépondreSupprimer
  9. Dans l'errata ci-dessus, vous mettez "de toute façon" au pluriel.
    Dans mon dictionnaire Robert il n'est qu'au singulier et dans le Larousse en ligne,
    il y a les 2 orthographes. Sur ce forum (http://www.languefrancaise.net/forum/viewtopic.php?id=3009), certains parlent de nuances entre les deux, est-ce la raison pour laquelle vous l'avez mis au pluriel?

    Pour "étant donné" , on n'est pas obligé d'accorder, non?
    C'est juste que ça me choque l'orthographe "étant donnée".

    Bien à vous,
    T.d.

    RépondreSupprimer
  10. Pour "de toutes façons", les deux se rencontrent dans les différents livres et articles, la version 1924 comportait cette version, c'est pour cela que je l'ai rétablie, je ne pense pas que la modification était une correction tardive de Guénon mais plus une initiative de l'éditeur, qui a voulu "corriger" Guénon, trouvant que ça sonnait mieux. Je reconnais que "de toutes façons" tout seul aurait été une correction assez peu importante, mais j'ai choisi d'arriver le plus près de la version voulue par Guénon de manière générale.

    Pour "étant donnée", c'est la même chose, je ne sais pas s'il est obligatoire d'accorder, mais j'ai rétabli ce qui était dans la version 1924, et de plus il y a deux autres occurrences dans ce seul livre où l'accord est fait également (pp. 39 et 109 du pdf, vous tomberez dessus par une recherche par mot clef).

    J'ai choisi de prendre pour référence cette édition Payot de 1924, parce qu'elle a été revue par Guénon lorsqu'il était encore en France, et alors qu'il n'était pas encore confronté à la malveillance de celui qui était devenu l'éditeur de la maison Véga (un certain Rouhier), qui avait été mis à ce poste spécialement pour faire obstacle à Guénon. C'est à cause de cela qu'on peut constater une si mauvaise qualité pour la plupart des livres sortis par Véga à l'époque.

    Bien à vous.

    RépondreSupprimer
  11. Merci pour votre réponse.

    J'ai encore trouvé 2 coquilles dans la version papier :
    -p.187 1/2 page "..de ce but peut fournir." le point
    -p.187 dernière ligne "..(et il ne le peut pas." le point
    Elles sont corrigées dans la version pdf(p.94)

    Pour l'hostilité envers Guénon, j'ai pu m'en rendre compte en lisant ses comptes- rendus. La mentalité occidentale était déjà bien médiocre à son époque..

    Bien à vous,
    T.d.

    RépondreSupprimer
  12. Merci bien, c'est ajouté.

    Oui, enfin, entre autres, Rouhier était affilié au Grand Lunaire, une société secrète sataniste, donc il était plus du côté de ceux qui modèlent la mentalité moderne que de ceux qui subissent ce modelage.

    Bien à vous.

    RépondreSupprimer