mercredi 15 août 2012

René Guénon - 1946 - La Grande Triade

Pdf au format texte :
26/11/2015 : Lien supprimé.

Plus disponible en France :
https://oeuvre-de-rene-guenon.blogspot.fr/2015/12/les-droits-dauteur-et-les-droits-de.html



Une illustration, celle du Wang (fig. 17), a été changée tardivement (après le décès de Guénon), vraisemblablement à l'initiative de l'éditeur. Voilà cette nouvelle version :




Cette modification arbitraire nous semblant dénuée de justification, au mieux inutile, nous avons choisi à la place l'illustration choisie originellement par l'auteur :








Enfin, une illustration évoquée dans le texte a été ajoutée en note :

Chapitre XXI – Providence, Volonté, Destin

  • Schéma de la constitution de l'être humain selon Fabre d'Olivet :

dimanche 12 août 2012

René Guénon - Recueil posthume - Ecrits pour Regnabit

Désormais regroupé dans de nouveaux recueils posthumes.


Errata :


Regnabit, décembre 1925, À propos de quelques symboles hermético-religieux, p. 25, l. 38 :
cette clef, et ce sceptre se substituent donc ici à l’ensemble de deux clefs qui est un emblème plus habituel du même Janus

Regnabit, avril 1926, Le Cœur rayonnant et le Cœur enflammé, p. 389, l. 23 :
L’existence de ces deux genres de représentations, pour le Sacré-Cœur, est donc parfaitement justifiée

Regnabit, juin 1926, L'Omphalos, symbole du Centre, p. 50, l. 26 :
dans la lointaine île de Kou-chee (habitée par des « hommes transcendantsvéritables, », tchenn-jen)
(Conformément au passage repris dans Le Roi du Monde, ch. IX.)

Regnabit, mai 1927, Le Centre du Monde dans les doctrines extrême-orientales, p. 501, l. 16 :
Seul l’esprit rétabli dans l’état de simplicité parfaite, peut l’atteindre dans la contemplation profonde


vendredi 10 août 2012

René Guénon - Recueil posthume papier - Comptes rendus (errata)

Désormais regroupé dans de nouveaux recueils posthumes.


Errata (non exhaustif)

Les morceaux qui manquaient sont surlignés en vert, ceux qui étaient en trop en rouge.


Comptes rendus de livres :
Décembre 1937
Dion Fortune – La Cabale mystique
à prendre le Confucianisme pour une « loifoi métaphysique » 

Gabriel Trarieux d’Egmont – Que sera 1938 ?
au sujet des « prophètesprophéties de la Grande Pyramide »

Octobre-novembre 1945
P. Rochetaillée. – Prophéties de Nostradamus : Clef des Centuries, son application à l’histoire de la Troisième République.
à propos d’un autre travail sur la Lettre à Henri II de Nostradamus, quelquequelques échantillons bien suffisants
[...]
voudrait-il dire qu’il a, lui aussi, « obéi à une prescription »
;, d’ailleurs, à ce qu’il semblerait
Janvier-février 1946
Robert Pouyaud. – Sous le signe de la Spirale : Vézelay, centre initiatique.
Pour ce qui concerne plus proprement Vézelay


Mars-avril 1946
Robert Ambelain. – Dans l’ombre des Cathédrales.
ce à quoi ils peuvent servir quand ils sont maniés par des gens plus « avertis », ; mais ce qui importe surtout, c’est que ces « jeux de mots »
[...]
La justification de l’emploi des cierges noiresnoirs (pp. 224-225) n’est guère plus heureuse
[...]
nous n’entendons point confondre « luciférianisme » et « satanisme », ; ce sont là deux choses distinctes
[...]
« Maître Pierre dedu Coignet » (pp. 241-242), que l’on voyait jadis à un angle du jubé de Notre-Dame
[...]
l’extension qu’avait prise alors la juridiction des Tribunauxtribunaux ecclésiastiques (voir Mémoire sur les Libertés de l’Église gallicane, Amsterdam, 1755, pp. 240245-248)

Charles Reynaud-Plense. – Les vraies Centuries et Prophéties de Michel Nostradamus, le grand voyant de Salon, avec sa vie, et un glossaire nostradamique.
la biographie qui lale précède, accompagnée d’illustrations assez mal venues
[...]
qui est bien plutôt le Danemark que la Carmanie
[...]
ou encore Arda et Zerfas qu’on cherche à expliquer séparément, mais qui sont en réalité AredhaArets ha-Tserphath

Octobre 1946
Jean de Kerdéland – De Nostradamus à Cagliostro
Des trois personnages dont il est question dans le livre, le comte de Saint-Germain, tout nous avions déjà rencontrées dans un autre ouvrage en passant aussi pour un « charlatan », est peut-être le moins maltraité ; nous retrouvons d’ailleurs là, à peu près textuellement, un certain nombre d’anecdotes que nous avions déjà rencontrées dans un autre ouvrage dont nous avons parlé il y a quelque temps (n° de mai 1946).

Décembre 1946
Ananda K. Coomaraswamy. – Figures of Speech or Figures of Thought.
Ce volume est un nouveau recueil d’études « sur la vievue traditionnelle ou normale de l’art »

Walter Shewring. – Art in Christian Philosophy.

The Sower Press, Plainfield, New Jersey.

Juin 1948
Jean Chaboseau. – Le Tarot. Essai d’interprétation selon les principes de l’hermétisme.
elle ne peut guère qu’attireraltérer ou obscurcir le sens en y mêlant des « embellissements » plus ou moins fantaisistes et en tout cas superflus


Juillet-août 1949
François Haab – Divination de l’alphabet latin
c’est-à-dire que tout l’alphabet ait à son origine une signification idéographique



Comptes rendus de revues :
Octobre-novembre 1945
en rapport avec les révolutions cycliques du temps. ? C’est précisément aussi par le fait

Juin 1949
De m’avoir initié, à l’idiosyncrasie et aux dimensions intellectuelles et spirituelles de M. René Guénon
[...]
et c’est pourquoi la plus simple honnêteté nous faisait une obligation de contrôler sérieusement la chose avant de nous prononcer définitivement dans un sens ou dans l’autre
[...]
des faits nous concernant et dont il connaîtrait la fausseté
[...]
« Visiblement, vous êtes non pas bouillibouffi, mais roide, empesé de cuidance ! Votre ton pédant, pion, gourmegourmé, morigéneur, finira par vous attirer un jour les étrivières de quelqu’un de plus “calé” que vous. Avouez que certaines parties de votre article sont d’un âgeâne prétentieux !
[...]
De vous à moi, entre nous deux, les yeux dans les yeux, je vous ditdis


Juillet-aout 1949
(blanc pour leles Druides, bleu pour les Bardes, vert pour les Ovates)




Erreurs de dates : autant pour les comptes rendus de livres que de revues, janvier à septembre 1946 était mis avant octobre-novembre 1945.